• Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme

    Comme indiqué sur l'image ci-dessus le 2 avril est la "Journée mondiale de sensibilisation" à l'autisme.

    Nous allons aborder cet handicap en classe qui touche 1 enfant sur 100.

    Pour cela, je vais utiliser plusieurs pistes :

    - La vidéo 1 jour une actualité pour présenter ce qu'est l'autisme : ici

     

    - Lecture de l'album de Todd Parr "Tous différents" : 

    Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme

    Si vous n'avez pas l'album, vous pouvez écouter l'histoire : ici

    Pour les plus grand, l'album existe en anglais :

    Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme

    Vous pouvez également l'écouter : ici

     

     

    - Voir le film d'animation "Mon petit frère dans la lune" : ici

    "Frédéric Philibert, parent d’un petit garçon autiste, a réalisé ce magnifique film d’animation de 5 minutes. Avec la candeur de ses yeux d'enfants mais aussi un regard fraternel, tendre et aimant, une petite fille nous décrit son frère qui ne fait rien comme les autres enfants. Elle aimerait le faire rire mais il ne dit rien et regarde toujours le ciel. Ses parents disent qu’il n’est pas vraiment comme tout le monde. Etonnée, la petite fille l’observe alors beaucoup et essaie de l’attirer dans ses jeux. Une histoire poétique sur la relation fraternelle et qui permet de mieux comprendre le spectre de l'autisme - TSA. Ce film a reçu le Grand prix et le Prix du public du Festival Handica-Apicil 2007 et à été produit par Sacrebleu prod."

     

    - En art, nous allons faire connaissance avec un artiste Stephen Wiltshire

    Voici la fiche que j'ai réalisée pour le cahier de Parcours artistique :

    Nous visionnerons un documentaire sur l'artiste : ici

    Puis je vais demander à mes élèves de "photographier" la classe pour pouvoir la dessiner le plus précisément possible chez eux, en utilisant un crayon à papier uniquement.

     

    Et bien sûr, nous serons habillés tous en bleu!!!!

     

      

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Fêtes des mères/pèresComme chaque année, voici le temps des fameuses fêtes des mères et pères (ou pour certains des parents / des personnes que l'on aime).

    Et comme chaque année, le temps de se poser la fameuse question : "Que faire ?"

     

    Depuis quelques années, je ne fais plus de "cadeaux" pour les parents mais des cartes ou sous la forme de tableaux avec souvent un texte en anglais suite à l'étude de différents albums.

     

    Je vous propose de vous en présenter quelques réalisations :

    - Tableau fête des mères :

    Fêtes des mères/pères

     

    Pour réaliser ce tableau, vous pouvez acheter une toile (au magasin dont on ne prononcera pas le nom...) ou utiliser un carton épais.

    Il y a plusieurs étapes avec de temps de séchage entre chacune :

    1) Peindre le fond en "tapotant" avec une éponge. Mes élèves ont choisi la couleur préférée de leur mère.

    2) Projeter différentes touches de peinture avec un spray ou une brosse à dents.

     3) Peindre un coeur blanc au centre du tableau. 

    4) Avec un posca noir, tracer le contour d'un coeur dans le blanc et à l'extérieur. Ajouter si vous le souhaitez, 3 traits de chaque coté.

    5) Ajouter des points au posta blanc.

    6) Coller au centre, un feuille de papier blanche avec les inscriptions 'bonnes fête maman".

     Vous pouvez également apercevoir sur la photo (en haut à droite) la carte qui accompagnait le tableau.  Un gabarit coeur, une règle des feutres et le tour est joué !

    Fêtes des mères/pères

     

     - Carte origami fête des pères

    Mode d'emploi : ici

    Fêtes des mères/pères  Fêtes des mères/pères

     

     Lorsqu'ils ouvrent le coeur, on peut lire "Je t'aime papa". On aurait pu aussi y placer un dessin de l'élève, un poème...

     

     - D'autres cartes :

    Fêtes des mères/pères

     

     Fêtes des mères/pères

     

    Voici également les liens vers d'autres réalisations :

    - une carte pop art chez Caracolus : ici

    - Carte en s'inspirant d'une artiste découverte chez Nurvero : ici

    - De nombreuses idées sur le blog de l'atelier 3B : ici

     

     

     

     

    Pin It

    13 commentaires
  • Commémoration du 8 mai 1945Comme pour le 11 novembre, je participe avec mon école à la commémoration du 8 mai. Les élèves lisent en général un texte et chantent une chanson.





    Voici quelques idées

    Un poème : "Liberté" : ici

    Des paroles d'enfants  Mémoires d'enfants cachés : ici

    Des chansons :

    - "Le chant des partisans" : ici

     - "Nuit et brouillard" : ici

    - "Comme toi" : ici


    Des blogs :

    - chez Loustics : ici

    - chez Blabla : ici

    - chez Mallory : ici 

    Des livres :

    Commémoration du 8 mai 1945   Commémoration du 8 mai 1945   Commémoration du 8 mai 1945  Commémoration du 8 mai 1945







    Commémoration du 8 mai 1945  Commémoration du 8 mai 1945  Commémoration du 8 mai 1945   Commémoration du 8 mai 1945

    Pin It

    6 commentaires
  • Commémoration du 11 novembre 1918Chaque année, je participe avec les élèves de mon école à la commémoration du 11 novembre.

    Cette année, les élèves chanteront la Marseillaise et réciteront un poème "14-18 Folie Meurtrière".

    chant "La Marseillaise" : ici

    poème "14-18 Folie meurtrière" :  ici

    Commémoration du 11 novembre 1918

     

    poème "Au champ d'honneur" : ici

    L'année dernière mes élèves avaient lu des paroles de

    poilus issus de ce livre : Commémoration du 11 novembre 1918


    Commémoration du 11 novembre 1918en plus :

    Sites :

    - Chemins de mémoire :

    - Mémoire des hommes :

    - Mémorial de Verdun :

    - 1914-1918, témoignages :

    Blogs de collègues :

    La classe de Cécile, le monument aux morts :  

    Max et Lyly, diaporama :

    Gomme et gribouillages : 

    Lilipomme :

    L'école de Chenapan :

    Cinéma :

    "Charlot soldat" de C.Chaplin (1918).
    "
    Octobre" de SM Eisenstein (
    1927).
    "A l'Ouest rien de nouveau": deux versions, celle de L.Milestone (1930), et celle de Delbert Mann (1979) .
    "Les Croix de bois" de Raymond Bernard (
    1931).
    "
    La grande illusion"
    de Jean Renoir (1937).
    "
    Les sentiers de la gloire" de Stanley Kubrick (1957).
    "Johnny s’en va-t-en guerre  (Johnny got his gun)" de D.Trumbo (1971).
    "
    L'assassinat à Sarajevo"
    de Veljco Bulajic (1975).
    "La Victoire en chantant" de Jean-Jacques Annaud (1977).

    "Gallipoli" de Peter Weir (1981).
    "La Vie et rien d’autre" de Bertrand Tavernier (1989).
    "Capitaine Conan" de Bertrand Tavernier (1996). 
    Voir la fiche ABC.
    "Le Pantalon rouge", téléfilm d' Yves Boisset (1999).
    "
    La chambre des officiers" de François Dupeyron (2001).
    "Un long dimanche de fiançailles" de Jean-Pierre Jeunet (2004)
    "Les Fragments d'Antonin" de Gabriel Le Bomin (2005).
    "Joyeux Noël !" de Christian Carion (2005).

    Livres :

    -Commémoration du 11 novembre 1918Zappe la guerre de PEF

    exploitations :



    Commémoration du 11 novembre 1918- 14-18 des hommes dans la guerre



    Commémoration du 11 novembre 1918- Horreur dans les tranchées





    Commémoration du 11 novembre 1918

    - Lulu et la grande guerre

    Le 1er août 1914, Lucienne voit la fête de son village annulée et son grand frère Charles répondre à la mobilisation générale. Il rejoint son régiment d’où il parvient à écrire à sa Lulu, lui relatant la terrible réalité de la guerre, tandis qu’elle assiste aux bouleversements qui frappent la vie du village. Alors la petite Lucienne raconte.

    exploitation :


    Commémoration du 11 novembre 1918

    - Les soldats qui ne voulaient plus se faire la guerre

    Noël 1914, nord de la France. Les soldats d’une tranchée écossaise, dont le jeune Scott, fraternisent avec les Allemands d’en face. Echange de nourriture, chansons, partie de football… Le temps d’une trêve de quelques jours, la guerre s’efface. Puis elle reprend de plus belle, Noël 1915 ne sera pas pareil. Des années plus tard, Scott retrouve l’Allemand Kurt, et leurs petits-fils correspondent.



    Commémoration du 11 novembre 1918- L'ennemi

    En partenariat avec Amnesty International et l’Historial de la Grande Guerre de Péronne, les éditions Sarbacane proposent un bel album signé Davide Cali et Serge Bloch. On avait déjà pu apprécier ce duo détonnant dans Moi, j'attends… Ici, ils nous reviennent avec un hymne à la paix ou plutôt un album salutaire contre tous les va-t-en-guerre. Le décor est vite planté : deux trous déchirent la page. Dans ces deux trous, deux soldats, deux ennemis. Sur fonds blanc, on suivra les états âme de ce soldat de plus en plus perdu et ceux de son ennemi, celui d’en face. Car ici le manuel le dit : l’ennemi est une bête féroce et sanguinaire qui empoisonne et brûle les villages. Mais le quotidien peut-être moins romanesque. Et c’est bien là la qualité du texte de Davide Cali. Notre soldat doit attendre, faire face à la pluie, rêver à la lune, affronter la solitude. Un grand vide peu à peu l’envahit. Et c’est sans doute la réussite de cet album : face à la lui-même, petit à petit, le petit soldat-héros s’interroge sur l’autre, s’intéresse à son ennemi, à ses sentiments, à sa famille. Il apprendra sans doute que l’autre, l’ennemi, lui ressemble un peu et q’ensemble ils pourraient même arrêter la guerre. Un décor épuré, une vraie réflexion sur ce que peuvent éprouver ceux qui vivre au cœur du conflit, une pensée à hauteur d’homme, pour un album à mettre entre toutes les mains.


    Pin It

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique